centre ville

Comment dynamiser son cœur de ville ?

La vie d’une commune fluctue au gré de ses enjeux politiques, économiques et sociaux. Parfois, une conjoncture économique défavorable, le déclin urbain ou le vieillissement de la population sont des facteurs suffisants pour modifier l’attractivité d’une ville jusqu’à entraîner une perte totale de son dynamisme. Comment expliquer la perte d’attractivité d’une ville ? Quels programmes contribuent à dynamiser une ville ? Comment financer un programme cœur de ville ? On vous aide à comprendre.

Quels sont les signes d’une dévitalisation du cœur de ville ?

Plusieurs facteurs peuvent expliquer la dévitalisation d’un cœur de ville. En réalité, il s’agit le plus souvent de la croisée des chemins entre plusieurs phénomènes contextuels. Ces derniers touchent davantage les petites villes et les villes moyennes qui sont plus sensibles aux fluctuations économiques et sociales d’un territoire. Ainsi, le vieillissement de la population ou encore l’évolution récente des emplois créés par la transition technologique ont tendance à favoriser la concentration urbaine au détriment des communes plus modestes. On peut également citer la désindustrialisation qui, depuis son déclin, joue un rôle majeur dans l’expansion des grandes surfaces qui désavantagent l’essor des petits commerces. En effet, ces géants se développent en périphérie plutôt qu’en centre-ville, ce qui accentue considérablement le phénomène de périphérisation. Ce constat est notamment à l’origine du programme action cœur de ville.

3 recommandations pour dynamiser son cœur de ville

Définir 5 axes d’intervention pour une revitalisation efficace

La réhabilitation-restructuration de l’habitat en centre-ville. Cette opération vise à lutter contre la paupérisation des cœurs de ville en améliorant les conditions d’habitation de ses résidents. Cela passe par le développement des constructions qui respectent les normes d’hygiène actuelles.

Le développement économique et commercial. Il a pour but de favoriser un cœur de ville dynamique par des actions d’amélioration d’attractivité. Cela peut se traduire par l’accompagnement des commerces en centre-ville. Le dispositif inclut également l’élaboration d’une stratégie d’animation ou encore le maintien d’une diversité des activités de services.

L’accessibilité, les mobilités et connexions. Ces enjeux sont fondamentaux pour connecter le cœur de ville à l’ensemble de son territoire et ainsi favoriser une influence constante. L’objectif est de rendre la ville plus accessible pour tous, y compris pour les personnes à mobilité réduite.

La mise en valeur de l’espace public et du patrimoine. Chaque territoire détient un patrimoine unique par son histoire, son architecture et sa diversité culturelle. Mettre au cœur de ses enjeux la valeur de ce patrimoine est essentiel pour mettre en lumière son potentiel culturel et favoriser sa dynamisation.

L’accès aux équipements et aux services publics : indispensable aux habitants d’une ville, il consiste à fournir à tous les résidents du territoire un accès aux services publics. Cela passe par des actions visant à maintenir le développement des équipements culturels ou de l’emploi des professionnels de la santé.

 

S’organiser en mode projet

La redynamisation d’une ville est un projet de grande ampleur qui nécessite non seulement des financements mais aussi des moyens humains. Pour concrétiser des actions, il est nécessaire de s’organiser en mode projet dans le respect d’une méthodologie en accord avec ses parties prenantes. Pour ce faire, il convient de définir des actions concrètes selon un planning ordonné : identifier des idées, faire un état des lieux, budgéter le projet, rédiger le projet, identifier le comité de pilotage local jusqu’à sa réalisation. Le mode projet peut prendre la forme d’une ORT Opération de revitalisation de territoire qui permet la mise en œuvre d’un projet urbain afin d’en améliorer l’attractivité. Elle tend également à lutter contre la vacance des logements et à dynamiser le commerce en centre-ville en passant par la réhabilitation de l’immobilier. L’opération fait l’objet d’une convention entre l’État, les établissements publics et privés concernés ainsi que les communes membres.

Les acteurs de la redynamisation du cœur de ville

La définition d’un comité de pilotage transversal pour le programme “action cœur de ville” implique les différentes directions de la ville mais aussi les représentants des parties prenantes externes. Il peut s’agir d’une association de commerçants ou d’un représentant des citoyens mais il peut également s’agir du directeur de projet et du conseiller délégué au quartier qui détiennent chacun un rôle essentiel. Retrouvez le programme détaillé de l’action “cœur de ville” ici

Quel est le rôle du directeur/chef de projet action cœur de ville ?

Au sein du programme cœur de ville et pour chacune d’entre elles, l’Anah (Agence nationale de l’Habitat) est chargée de financer et de définir la fiche de poste d’un chef de projet. Son rôle est de piloter l’ensemble du projet en coordonnant l’ensemble des parties prenantes. En effet, un projet d’une telle ampleur nécessite un suivi permanent et constant. Ainsi, ce poste pourra être financé jusqu’à 40 000 euros/an. Au cours de ses missions, le chef de projet action cœur de ville aura notamment la charge de la synthétisation des demandes, de la mise en place du cahier des charges ou du lancement des études d’ingénierie. Tel un véritable chef d’orchestre, le directeur/chef de projet de l’action cœur de ville assure la mise en place et le bon déroulement du projet pour accentuer la dynamisation de son territoire.

Quel est le rôle du conseiller délégué au quartier et du directeur de quartier ?

Le conseiller délégué au quartier s’implique dans l’organisation et dans le déroulement des réunions publiques dans ses quartiers. Il a pour rôle principal d’exprimer son point de vue sur les décisions municipales. Pour s’exécuter, le conseiller délégué pourra convier tout acteur externe permettant de contribuer au conseil comme des conseillers ou des experts. Les directeurs de quartiers quant à eux, participent à la mise en œuvre et à l’animation de leurs propres quartiers. Pour participer à cette dynamique, il est toutefois nécessaire de rester proche des commerçants et des citoyens associés afin de comprendre leurs enjeux et de pouvoir définir les bons leviers à mettre en place.

Comment financer son programme de revitalisation du cœur de ville ?  

Consulter le dispositif De normandie 

Et l’innovation dans tout ça ?

La technologie est un levier très puissant pour redynamiser son coeur de ville. Des grands groupes proposent de nombreuses solutions. Mais aussi des startup françaises très innovantes comme Cocoparks.

👉 Découvrez une solution innovante et pragmatique française

A propos de Cocoparks

Cocoparks est une startup technologique basée à Paris. Cocoparks rassemble la data la plus complète en France sur les options de stationnement en parking et en voirie, et la met à disposition d’une communauté d’utilisateurs qui s’entraident pour se garer en ville. Cocoparks développe ses services à l’appui des dernières technologies de data science et de deep-learning. L’appli Cocoparks est disponible à Paris, Bordeaux, Marseille, Lyon, Nantes et Nice, et intègre 300 000 places en voirie et plus de 1000 parkings. Pour plus d’informations, rendez-vous sur www.cocoparks.io.

About the author

Caroline

View all posts